Manager le changement

Toutes les entreprises connaissent les affres du changement. Voici une histoire simple et concrète pour faire progresser de 15% un collaborateur ou une entité au sein d’une organisation.

Utilisation possible :

  • Vous devez annoncer un changement
  • Vous devez construire des objectifs
  • Vous devez mener un entretien individuel

Histoire :

Étape 1 : Si vous vous demandions en combien de temps vous pourriez faire un 100 m demain, quel serait votre réponse ? Partons du principe que vous ne possédez pas d’entraînement sur le sujet et notons le résultat de base : 15 secondes. Nous prenons volontairement des chiffres atteignables par la majorité d’entre nous (!). Vous pouvez note de votre côté un autre temps de base.

Étape 2 : Nous vous proposons de vous entraîner durant 2 mois à l’exercice. Au bout de 2 mois, si nous vous demandons en combien de temps vos pourriez courir un 100 mètre, quel serait votre réponse ? Partons du principe que vous auriez progressé par vous-même en endurance et rythme pour atteindre 14,5 secondes, -0.5 secondes, ce qui parait raisonnablement pessimiste.

Étape 3 : Nous vous proposons de vous prêter un coach durant deux mois pour vous entraîner spécifiquement sur le 100 mètres. Au bout de deux mois, si nous vous demandions, en combien de temps vous pourriez courir un 100 mètres, quelle serait votre réponse ? Partons du principe que vous auriez progressé au niveau méthodologie, technique et résistance pour atteindre 14 secondes, ce qui parait raisonnablement pessimiste.

[…]

Arrêtons là la démonstration ! Sans annonce de l’objectif dès le départ, avec une progression dans les ressources et les moyens mis en place, avec un accompagnement métier progressif, vous êtes passés de 15 secondes à 13,5 secondes, soit une décroissance de 10% ! Vous êtes vous vraiment posé la question de la faisabilité de chaque étape ?

En revanche, si je vous avais dit dès le départ, vous allez bientôt courir le 100 mètres en 13,5 secondes alors que vous réalisez 15 secondes aujourd’hui, quelle aurait été votre réaction ? Motivation, stress ? Ou démotivation ?

3 règles d’or :

  1. Faire réfléchir les collaborateurs à leurs propres progrès
  2. S’engager sur les moyens et non pas sur l’objectif
  3. Voir haut et loin

Anticiper les risques

Anticiper les risques, c’est prendre en compte un danger potentiel, dommageable lié à une situation ou à une activité. La probabilité peut être faible, pour autant, tout chef d’entreprise cherche à anticiper les aléas et le danger.

Utilisations possibles :

  • Vous devez préparer un événement à fort enjeu
  • Vous devez construire un plan de continuité d’activité
  • Vous rencontrez une nouvelle concurrence

Histoire :

Imaginons un terrain de football à 200 mètres de hauteur délimité par des falaises qui sont les lignes de touche. Cette image peut paraître irréelle, et elle l’est. Néanmoins, certains tennismen et non des moindres (Federer/Nadal) font des démonstrations en haut des tours pour leurs sponsors.

Revenons à notre terrain de football en haut de la tour : deux joueurs A et B s’opposent et l’objectif assigné est simple : gagner le match. Si vous visualisez la scène, vous pouvez sans difficulté imaginer le pire : un terrain, deux buts et le grand vide tout autour du terrain.

Dès le départ, le joueur A propose à son adversaire B de jouer au centre du terrain mais de le laisser gagner. Le joueur B refuse bien entendu. Le joueur A explique alors qu’il va jouer au bord d’une falaise, en tenant compte du pied directeur de son adversaire, qui sera moins à l’aise s’il joue à gauche du terrain alors qu’il est droitier. Il est rare d’être aussi performant des deux pieds, en dehors de quelques joueurs exceptionnels.

Imaginez vous dans cette situation, pensez-vous qu’un joueur entraîné à plus de chance de gagner ?

Le joueur B aura donc peur du vide et de son adversaire : il deviendra dépendant.

Dans tous les cas, A gagnera :

  • Soit parce que B aura peur
  • Soit parce qu’il sera meilleur parce qu’entraîné.

3 règles d’or :

  1. Visualiser les situations concurrentielles les plus complexes
  2. Entraîner vos collaborateurs dans les situations les plus difficiles
  3. Accepter de sortir du terrain de jeu habituel : voir haut et loin

Extrait du livre « Boostez votre équipe » de Nicolas Dugay, DGA de Booster Academy, et Denis Troch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *