Faites vibrer vos prospects en utilisant votre voix

Comment faire “vibrer” vos prospects avec votre voix ?

On néglige souvent l’importance de la voix dans une démarche de prospection !

Nous avons vu lors d’un précédent article combien il est important de soigner son langage corporel. Dans la même lignée, 30% de notre communication est véhiculé par notre voix. Dans cet extrait du livre “Bien prospecter au téléphone pour obtenir un rendez-vous” écrit par Michel Baudier, vous allez découvrir quelques astuces pour travailler votre voix et réussir à mieux convaincre vos prospects.

Tous les consultants en communication le clament à l’unisson, mieux se faire comprendre passe par une voix maîtrisée. Plus encore au téléphone, car le non-verbal fait défaut. Partie intégrante de la personnalité, notre façon de s’exprimer s’est construite au fil des années. La voix est longue à faire évoluer mais nous vous encourageons à travailler votre organe.

Donnez du relief  votre voix

L’articulation donne du relief à la voix, c’est le confort de l’écoute. Si vous avalez les mots (ce sont surtout les syllabes finales qui se volatilisent), vos interlocuteurs vous feront reprendre. A la longue, votre assurance sera attaquée. C’est dommage, il suffit d’y penser pour articuler !

Au téléphone, le sourire s’entend. C’est une banalité de le dire. Seulement, sous ce prétexte, d’aucuns vous assurent qu’il faut avoir l’air content, tout le temps. Evitez avec les professionnels. Les sourires gratuits, les M/Mme Client toutes les deux phrases, le style récitatif, vous fait ressembler aux téléopérateurs, ceux-là même qui essaient de vous fourguer un nouvel abonnement. Préférez les sourires francs et une sympathie de bon aloi. Mais, si vous sentez votre bonne humeur vous échapper, allez vous détendre à la machine à café.

Le débit

Restons un instant sur le débit de parole. Parler moins vite en tout état de cause, plus lentement qu’au cours d’une conversation en vis-à-vis est l’élément clé dans la construction d’une bonne image virtuelle, l’image d’un professionnel aguerri, paré à toutes les situations. L’image d’un pro à qui on ne la raconte pas.

Exercices

Notre vitesse d’élocution est de quelques cent quatre-vingts mots par minute. Les personnes qui s’expriment vite dépassent deux cents mots.

Au téléphone, le bon rythme correspond à moins de cent cinquante mots/minutes. C’est lent, mais pas insurmontable.

Voici un exercice. Choisissez un texte. Comptez cent cinquante mots, petits et grands articles compris. Prenez une montre. Lisez à voix haute. La lecture achevée, calculez les secondes passées. Vous avez été trop vite. Vous avez dit votre texte en moins d’une minute.

Concentrez-vous et recommencez. Au troisième ou quatrième tour, vous déclamerez cent cinquante mots dans le temps imparti.

Deux difficultés certainement rencontrées

La première, en parlant moins vite, votre voix perdra de son volume. C’est un réflexe. La deuxième, vous hacherez votre discours, à la manière d’un robot. Ce n’est pas le résultat recherché.

La recette est celle des personnes publiques. Un, faites des césures. Barrez le texte d’un trait vertical tous les cinq mots au plus (les tronçons peuvent contenir un à cinq mots). Deux, repérez les mots forts et soulignez-les (les mots forts permettent de saisir l’idée d’une phrase).

Relisez normalement. Faites une petite pose respiratoire à chaque barre, comme pour une virgule. Les mots forts sont “tapés”, c’est à dire sont appuyés afin qu’ils ressortent.

Un dernier conseil avant de recommencer, pensez à articuler, et soyez convaincu, qu’après deux ou trois essais, vous gagnerez immanquablement en charisme.

Quels paramètres physiques de la voix, quels éléments langagiers vont augmenter ma performance vocale managériale?

Anne SantelliProfessionnelle du langage verbal et non-verbal et spécialiste des techniques vocales, Anne Santelli est Designer de l’Expression « La voix, L’écrit, Le geste », qui constituent le fondement du travail triptyque qu’elle vous propose.

“Comment obtenir ce charisme «naturel» qui va me permettre d’avoir de l’impact ? Le charisme, c’est… savoir s’imposer « naturellement» face à ses clients. Le charisme, c’est… savoir apaiser ou dynamiser ses équipes ou ses collaborateurs. Il s’agira ici d’apprendre à à calibrer silences et respiration. Mais aussi à utiliser des harmoniques graves ou aigus : souvenez-vous de votre ancienne chaîne hifi… les boutons « graves » et «aigus» ou «basse» et «treble».

Les harmoniques sont des sons secondaires qui se greffent sur le «son source» émis par votre larynx et par vos cordes vocales, son que les harmoniques vont modifier pour apporter à votre voix une chaleur apaisante, ou au contraire une brillance dynamisante. Les harmoniques servent à adapter le timbre de sa voix à la situation.”

formations-prospection-commerciale

 

 

Une réflexion sur “Comment faire “vibrer” vos prospects avec votre voix ?

  1. Je partage tout à fait les conseils dans l’article, la voix est l’instrument de communication donc il est indispensable de bien articuler et de prendre en compte le débit de parole. Cet démarche est très importante, donc merci à l’auteur d’avoir insister sur le point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *